Mobilité partagée: changer le paysage de l’industrie automobile

La mobilité partagée est un moyen de transport dont l’un des piliers est l’aspect collaboratif d’une part, et durable d’autre part. Noa Khamallah de Charge indique, que la durabilité comporte trois dimensions importantes : sociale, économique et écologique. C’est le point de rencontre entre ces trois considérations. Ainsi, la mobilité partagée, par son aspect durable, s’inscrit dans la volonté des entreprises de promouvoir des moyens de transport durables.

La mobilité partagée aujourd’hui

Connaissiez-vous le « free floating » ? « Il s’agit d’une nouvelle façon de gérer la mobilité » explique Noa Khamallah. Que ce soit en trottinette électrique, en vélo ou en voiture, le Free Floating est un concept dans lequel les véhicules sont en libre-service et surtout, en l’absence de toute borne. Dans ce contexte, les utilisateurs utilisent la technologie NFC ou les QR Codes pour déverrouiller leur véhicule. Mais avant l’arrivée de cette merveille technologique, les véhicules en libre-service étaient équipés de bornes.

Bicyclettes en libre-service

Les véhicules en libre-service s’inscrivent parfaitement dans une perspective de mobilité partagée. Les premiers en date sont les vélos. De plus en plus de grandes villes ont désormais adopté les vélos en libre-service. Bien que des entreprises privées soient chargées de gérer l’offre de vélos en libre-service, les administrations municipales jouent un rôle majeur dans le développement de cette nouvelle tendance. Après l’arrivée des vélos, les voitures ont rapidement pointé le bout de leur capot.

Les voitures partagées

Désormais disponibles en « Free Floating » dans certaines villes, de nombreuses grandes villes ont donné leur bénédiction au développement des voitures en libre-service. L’écrasante majorité de ces voitures sont électriques.

Mobilité et parkings partagés

Selon Noa Khamallah, les parkings partagés occupent une place de choix dans le monde de la mobilité partagée. Nous avons tous en tête l’image du conducteur qui fait plusieurs fois le tour du quartier pour trouver sa place. Afin de pallier ce problème, certaines entreprises ont décidé d’améliorer l’expérience de stationnement.

Pour ce faire, il existe des solutions de stationnement intelligent qui permettent à toute entreprise ou propriétaire de parking de louer ses places de stationnement vacantes. Il est également possible, via ces plateformes de gestion de parking, de louer des parkings pour ses employés. C’est le cas des solutions de stationnement intelligentes, qui permettent également, grâce à leur plateforme, de fluidifier la gestion des parkings. Que vous soyez une entreprise, un gestionnaire ou un propriétaire de parking.

La mobilité partagée, une solution durable

Les exemples ci-dessus seront examinés sous l’angle social, économique et environnemental.

La mobilité sociale

Puisqu’un vélo ou une voiture en libre-service est utilisé par plusieurs personnes le même jour, ce type de mobilité a un aspect collaboratif. Il en va de même pour les parkings partagés. Cela permet au véhicule ou à la place de stationnement de profiter au plus grand nombre. C’est pourquoi la notion de développement durable est souvent accompagnée d’une dimension « solidaire ».

Un nouveau modèle économique

Lorsque vous achetez votre véhicule, il est accompagné de frais d’entretien et de stationnement. Ou, si vous avez une place de parking vacante, cela vous coûte de l’argent. La mobilité partagée permet d’amortir l’achat d’un véhicule ou d’un parking. Elle permet également d’optimiser et de valoriser votre patrimoine ou celui de votre entreprise.

De plus, les entreprises mettant en service des véhicules en libre-service ont intérêt à opter pour des véhicules résistants, s’affranchissant ainsi de l’obsolescence programmée.

Une mobilité écologique

La mobilité partagée permet avant tout de réduire les émissions polluantes. Dans la plupart des cas, les véhicules en libre-service sont électriques. De plus, le vélo est reconnu comme un moyen de déplacement écologique. Si l’on considère le temps passé à chercher des places de stationnement et le fait que l’on multiplie par des millions de personnes poursuivant chaque jour la même quête effrénée, on se retrouve avec une empreinte carbone considérable.

C’est aussi ce que proposent les solutions de stationnement intelligentes : elles permettent de trouver plus de places, d’optimiser les espaces vacants et de fluidifier le trafic.

William